Une fois de plus, la communauté a répondu à l’invitation de la Fondation de l’Ermitage qui a recueilli à son Souper des personnalités, mercredi soir, un montant de 57 650 $.

Pas moins de 164 convives ont participé à ce souper tenu au Complexe funéraire Grégoire et Desrochers de Victoriaville.

«Merci de croire en la mission de la Fondation qui est de se mobiliser pour améliorer la qualité de vie des résidents des centres d’hébergement de Victoriaville (du Roseau et du Chêne) et de Warwick», a exprimé le président Yves Marchand qui a rappelé que l’organisme jouait le rôle d’un levier financier dans la réalisation de plusieurs projets.

Depuis ses débuts, a-t-il rappelé, la Fondation de l’Ermitage a versé 4 millions de dollars qui ont généré des investissements globaux de plus de 21 millions $.

La Fondation travaille actuellement à trois grands projets : la finalisation du projet des espaces de vie et des salles d’eau au Roseau, l’aménagement d’un jardin prothétique à Warwick et ce vaste projet de 1,3 million de dollars pour le réaménagement des espaces de vie et la modernisation du hall d’entrée au Roseau.

Les sommes d’argent que recueille la Fondation de l’Ermitage lors de ses campagnes sont rapidement investies. «Il existe toujours des besoins auxquels l’État ne peut répondre. C’est là qu’interviennent vos dons qui font véritablement un plus dans le quotidien de nos aînés. En se mobilisant, a fait valoir Yves Marchand, on fait une différence dans la qualité de vie de nos résidents.»«La Fondation contribue pour 400 000 $ dans ce dernier projet dans lequel participe aussi le CIUSSS MCQ, tandis qu’à Warwick, nous assumons les coûts de 250 000 $ pour offrir aux résidents un accès sécuritaire à un espace verdoyant qui permettra de stimuler leur capacité sensorielle en plus de contribuer à augmenter leur sentiment de confort et leur dignité», a expliqué Yves Marchand.

L’actuelle campagne 2018-2019 de la Fondation de l’Ermitage a comme coprésidents d’honneur, l’homme d’affaires Renald Jacques, son fils Alain et sa conjointe Élise Moreau.

Renald a pris la parole, remerciant les gens présents. «Votre présence démontre votre intérêt à participer au bien-être des personnes en perte d’autonomie. Merci d’avoir contribué à la Fondation de l’Ermitage. On ne sait jamais ce qui nous attend. Ce sera peut-être pour nous un jour», a-t-il exprimé.